Festival des Cultures & Musiques Juives

29/07 > 01/08

En 2019, le festival élargit son champ d’expression. Il se veut le rendez-vous de toutes les expressions artistiques ou culturelles qui caractérisent quelque chose d’infiniment difficile à définir : l’identité juive.

Dimanche 28 juillet
Synagogue à 17h
Sur les routes des Musiques juives : Résonance d’une tradition
Entre tradition et création, Marlène Samoun et ses musiciens nous offrent une douce et vibrante interprétation, personnelle et renouvelée, de ces mélodies judéo-espagnoles, hébraïques et yiddish

Cour de la Charité à 21h
Les Klariszmers & Klezmhear
En première partie, les Klariszmers » partageront avec bonheur le répertoire Klezmer, les grandes mélodies populaires et les grands classiques de la clarinette ». Ensuite, Klezmhear va vous inviter à un voyage vers l’Est. Entre fougue et douceur, le quintette strasbourgeois a à cœur de faire découvrir les traditions de la musique klezmer tout en y ajoutant une touche de modernité, créant ainsi une identité musicale propre.

Lundi 29 juillet
Synagogue à 17h
Lecture ” Le livre de ma mère” d’Albert Cohen (édition Gallimard) par Maxime Le Gall.
Le oud et la clarinette accompagneront la lecture par des improvisations empruntes de musique juive traditionnelle.

Cour de la Charité à 21h
YAT (Yiddish Atmospheric Touch) “MIR GEHEN”
Le duo YAT, Bruno Girard et Denis Cuniot, invite Rémy Yulzari, contrebassiste dans un répertoire alliant les musiques klezmer, les musiques tsiganes et les chants yiddish. Bruno Girard, violoniste et co-fondateur de Bratsch, chante en Yiddish et partage avec nous, de sa voix grave et vibrante, notre part du patrimoine européen.

Mardi 30 juillet
Synagogue à 17h
Renaud Gigord au violoncelle et Léonard Bonné au piano, interpréteront des œuvres d’Ernest BLOCH (Prayer, Supplication, Jewish song, Méditation hébraïque, Nigun, et la rhapsodie Schelomo) et Kol Nidrei de Max BRUCH, ainsi que des adaptations de Jean-François Zygel

Cour de la Charité à 21h
J’AI SOIF d’après SI C’EST UN HOMME de PRIMO LEVI
Ce spectacle scrute les profondeurs de la nature humaine et met en exergue son ambivalence. Mis en scène et interprété par Serge Barbuscia, au piano Roland Conil sur une musique de Joseph Haydn « Les sept dernières paroles du Christ en Croix » et avec la complicité de l’artiste peintre Sylvie Kajman

Le festival c’est aussi une exposition : Les rouleaux de la Mer Morte sur le site de Qumran. Alain Grosajt, parcours pictural sur papiers et toiles

Le festival c’est aussi une dédicace : Didier Zuili, auteur de la bande dessinée « Varsovie, Varsovie » sera présent pendant toute la durée du festival les 28, 29 et 30 juillet et dédicacera son ouvrage à la synagogue à 16h et 18h30 et dans la cour de La Charité à 20h30.

Billetterie en ligne sur le site http://cultures-musiques-juives-carpentras.com/

Festival des Cultures & Musiques Juives
L’adresse ici
Carpentras, 84200
Web : http://cultures-musiques-juives-carpentras.com/
Tél. : 0490633997