Le jeu des ombres

23/10 > 24/10

Jean Bellorini signe une réinterprétation du mythe d’Orphée en entrechoquant l’écriture éruptive de Valère Novarina et la musique cristalline de Claudio Monteverdi.

Spectacle proposé dans le cadre de la Semaine d’art en Avignon.

Les cendres qui recouvrent le plateau sur lequel gisent des instruments de musique rappellent qu’Orphée est à cheval entre deux mondes, quelles que soient les sources d’inspiration depuis la naissance du mythe jusqu’à cette dernière actualisation, qui fait se rencontrer la musique baroque de Claudio Monteverdi et la voracité langagière de Valère Novarina. Une création qui superpose le fantôme de la voix unique chère au compositeur et la multitude d’âmes errantes qui traversent l’œuvre colorée du dramaturge. Dans cette version, le choc de la langue est réel, jubilatoire même, quand la figure du musicien et amoureux apparaît en se souvenant d’Ovide. Pour Jean Bellorini, dans un monde devenu Enfer, cet Orphée est « un chœur d’âmes » dont la parole, dans ses nuances et ses évocations, est aussi riche que la musique. Cette musique porte en elle une question plus personnelle : pourquoi Orphée se retourne-t-il, alors qu’il sait ?

Le jeu des ombres
L’adresse ici
Avignon, 84000
Tél. : 04 90 27 66 50
Web : http://www.festival-avignon.com